Mathieu Duhamel : « Jonathan Clauss brûle son côté »

Grosse satisfaction de la saison du RC Lens au poste de piston droit, Jonathan Clauss revient de loin. Il a longtemps évolué au niveau amateur, en National 3 notamment avec Raon L’Etape ou encore à Avranches en National, avant d’aller en Ligue 2 à Quevilly-Rouen puis d’éclater à Bielefeld en 2e division allemande.


Révélé à la France du football à 28 ans, il a parfois payé dans sa jeunesse un manque de rigueur indispensable dans la vie de tous les jours pour s’imposer, qu’il a néanmoins fini par apprendre. Aujourd’hui, ses anciens coéquipiers apprécient ses performances régulières et de haut niveau en Ligue 1. Dans un portrait réalisé par So Foot, Mathieu Duhamel, qui a évolué avec lui à Quevilly-Rouen, met en avant « ces galettes qu’il envoie dans la surface. C’est tout ce qu’un attaquant aime, recevoir le ballon parfaitement où il faut. Il brûle son côté, va vite et centre comme il faut. » Florian Hartherz, qui l’a côtoyé à Bielefeld, observe : « Il était très fort. Jonathan a très vite appris à s’intégrer, et on l’a vu progresser rapidement. Sur les passes décisives, il a franchi un cap. » Malgré le soutien des supporters lensois sur les réseaux sociaux, Jonathan Clauss ne figurait pas dans la liste publiée par Didier Deschamps jeudi pour le prochain rassemblement des Bleus. « Il n’y croit pas. Il dit que ce n’est pas pour lui, mais après une telle carrière, on n’est plus à une surprise près », commente sa maman Josianne.

Bellegarde : « Quand tout Bollaert reprend Les Corons, tu te laisses emporter »
Au moins la 7e place attendue pour le RC Lens

Il n'y a pas encore de commentaires