Le match en retard de la 8e journée de Ligue 1 de ce mercredi entre le RC Lens et Nantes se déroulait à huis clos (1-1),  conformément aux mesures mises en place actuellement face à la crise sanitaire. Mais il y avait tout de même du bruit à Bollaert.
En effet, pour la première fois, une bande sonore était diffusée dans l’enceinte. On a ainsi pu entendre par exemple la Lensoise retentir à l’entrée des joueurs. Par ailleurs, des messages de soutien à Antoine, fils de l’ancien président de la Fédération Lens United Arnaud Desmaretz et supporter victime d’un accident récemment, étaient installés en Marek. « Courage Antoine, les Tigers sont avec toi ». « Antoine, Justine, Jess, Nono : soyez forts ! », pouvait-on lire également.


A lire également à propos de RC Lens-Nantes :
[L1-J8 / RC Lens-Nantes (1-1)] Lens laisse filer 2 points… mais avance quand même
[L1-J8 / RC Lens-Nantes (1-1)] On a aimé / On n’a pas aimé
[L1-J8 / RC Lens-Nantes (1-1)] Simon Banza, un homme dans le match
Pas de public mais de l’ambiance à Bollaert et des messages de soutien
[Vidéo] Franck Haise touché par le décès de Diego Maradona, comme Facundo Medina
Christian Gourcuff : « Une première mi-temps honteuse dans l’attitude »
La réserve déposée par le RC Lens pour « l’esprit »
Franck Haise : « On a été plus en difficulté en seconde période »
Florian Sotoca : « Réagir dès dimanche pour prendre les 3 points »
Simon Banza : « Le coach concerne tout le monde »
[L1-J8 / RC Lens-Nantes (1-1)] Le résumé de la rencontre en vidéo
Randal Kolo-Muani : « On s’est remis en question à la pause »