Le RC Lens s’apprête à recevoir Brest dans un climat de confiance pour la première journée de Ligue 1. Il y a 5 ans, le contexte était largement différent, pour la même affiche… C’était un  19 août 2017 et ce match avait provoqué l’éviction d’Alain Casanova.

Ce jour là, les Sang et Or s’étaient inclinés 4-2 à domicile contre Brest, pour la 4e journée de Ligue 2, marquant la 4e défaite consécutive de la saison. Une rencontre interrompue par un envahissement de terrain en plein match, sans heurt, par des supporters désabusés après le 3e but brestois. A la suite de cette rencontre, Alain Casanova, qui avait frôlé la montée la saison précédente, est limogé, remplacé par Eric Sikora qui parviendra à relever l’équipe d’une catastrophe annoncée, après un recrutement raté qui a nécessité d’en faire un 2e avant la fin du mercato… Non sans mal, avec une série de défaites qui s’était étirée à 7 journées, avec un spectre d’une lutte pour ne pas descendre en National. Lors de cette rencontre contre Brest, Kévin Fortuné avait ouvert le score (9’), mais Lens s’était effondré ensuite avec des buts de Jason Berthomier (44’), Jérémy Vachoux (48’ scs) et Jessy Pi (63’), avant une réduction du score signé Kévin Fortuné (69’ sp). Julien Faussurier a ensuite marqué un 4e but pour Brest (81’). Le RC Lens avait finalement terminé à la 14e place de Ligue 2. Cette saison a été suivie par un gros mercato durant l’été suivant et l’arrivée également sur le banc de Philippe Montanier, avec un échec en barrage pour la montée, puis l’année suivante, l’accession à l’élite, 2 matches après que Franck Haise ait tout de même pris le relais, juste avant la pandémie et l’arrêt de la compétition à la 28e journée. Un match qui date de 5 ans. Les temps ont depuis bien changé.

La composition du RC Lens :
Vachoux – Lemos, Duverne, Cvetinovic, Hafez – Fortuné, Bostock, Koukou, Zoubir (Gérard, 67’) – Cristian, Lendric (Ephestion, 46’).