En 2018, le RC Lens renouait avec une Marek en position debout et sécurisée. Ce dans le cadre d’une expérimentation en accord avec le gouvernement. Sochaux, Amiens et Saint-Etienne s’étaient lancés également dans l’aventure parmi les clubs pilotes.

L’expérimentation a convaincu et le PSG ou encore Strasbourg se sont lancés à leur tour. Bientôt, d’autres clubs devraient les rejoindre en France. L’UEFA a récemment donné la possibilité à 3 pays, dont la France avec l’Angleterre et l’Allemagne, d’ouvrir des tribunes en position debout pour ses propres compétitions ce qui était interdit jusqu’ici, notamment suite à différents drames (Heysel, Hillsborough…). Le placement debout, longtemps interdit un peu partout en Europe, est en train de se redévelopper et notamment en France, alors que l’Allemagne a pris les devants à grande échelle depuis longtemps avec l’inclusion dans les stades du Mondial 2006 de systèmes permettant de transiter entre places en position debout (Bundesliga) ou assise (coupes d’Europe) selon les compétitions. Avec la nouvelle ouverture de l’UEFA, les clubs allemands pourront désormais utiliser leurs immenses stades avec leur plein potentiel en Coupe d’Europe alors que selon L’Equipe, plusieurs clubs français qui n’ont pas franchi le pas seraient en train de se renseigner de leur côté.

A Lens, de plus en plus d’endroits dans le stade pour vivre les matches debout, avec la transformation des Trannin 0 et Delacourt 0 en « virages populaires ».

Pour le quotidien, le porte-parole de l’Association nationale des supporters Kilian Valentin commente : « Tous ceux qui ont essayé ont pérennisé le principe. L’annonce de l’UEFA arrive elle aussi comme une très bonne nouvelle. Cela va dans le bon sens. Le fait d’être accepté à l’échelle européenne devrait pousser certains clubs à se lancer ». Pour rappel, le RC Lens, précurseur en France, a même accéléré en faisant des niveaux 0 en Trannin et Delacourt des « virages populaires » dans lesquels le placement debout est autorisé, comme en Marek. A l’inverse de la tribune latérale, les sièges sont toutefois pour l’heure toujours présents.