L’Assemblée nationale favorable à des 5 mai sans match en France

L’idée d’une suppression des matches professionnels le 5 mai en France continue de faire son chemin. L’Assemblée nationale a voté en faveur de la proposition de loi pratiquement à l’unanimité ce jeudi.


Ce projet de loi est porté par le député corse Michel Castellani. Pour que cela soit validé, il faut désormais que le dossier soit examiné par le Sénat. Pour rappel, il a déjà été décidé d’arrêter de jouer tous les samedi 5 mai en mémoire des victimes de la catastrophe de Furiani. Le samedi 5 mai 1992, 18 personnes ont perdu la vie dans l’effondrement d’une tribune avant une demi-finale de Coupe de France entre Bastia et Marseille. 2 300 personnes ont aussi été blessées. Ce projet de loi vise à mettre un terme à l’organisation de rencontre à cette date, samedi ou non. 85 personnes ont voté favorablement pour une abstention et un votre contre.

[L2-J25] Le concours pronos des internautes
Ex du RC Lens, Kasraoui démis de sa fonction de coach des gardiens de la Tunisie U20