Le RC Lens jouera ce samedi, à l’occasion de la Sainte-Barbe et de la 17e journée de Ligue 1, l’une des plus grosses affiches de la saison à domicile face au PSG. La venue du leader et son Ballon d’or Lionel Messi est l’occasion de raviver de bons souvenirs.

Pour ce jour J, revenons sur l’un des matches les plus aboutis de la grande équipe du regretté Daniel Leclercq. Un véritable match référence. Face au PSG de Raï et Marco Simone, le RC Lens a livré une prestation de grande classe, riche en occasion et d’une intensité particulièrement relevée. Dans un Bollaert en feu pour soutenir un Racing alors en chasse en haut du classement mais pas encore leader, ce qu’il deviendra la journée suivante en l’emportant 2-0 à Metz, l’équipe artésienne a vite pris les devants par Tony Vairelles d’une tête plongeante. C’est ensuite Stéphane Ziani d’un corner rentrant qu’a tenté de dévier de la tête Jean-Guy Wallemme (ndlr : il confirmera au micro de Canal+ ne pas avoir touché le ballon) qui a doublé la mise (44’). Enfin est arrivé ce but tout en puissance de Marc-Vivien Foé (75’), autre grande figure disparue de ce RC Lens inoubliable et champion de France 1998.

La composition du RC Lens :
Warmuz – Magnier, Déhu, Wallemme (cap.) – Sikora (Méride, 46 ), Déhu, Foé, Ziani, Debève, Brunel – Vairelles (Oruma, 86’), Smicer (Drobnjak, 80′).